Les 4C du diamant

Introduction: préambule sur le diamant

Connu aux Indes depuis plus de 3000 ans, le diamant tient son nom du terme grec « Adamas » signifiant indestructible et indomptable.

Composé essentiellement de carbone pur, le diamant est d’une dureté maximale (10 sur l’échelle de MOHS) et est inaltérable dans le temps. En joaillerie, ses caractéristiques ( la taille, la couleur, la pureté et le poids) en font la pierre précieuse la plus célèbre au monde.

Ce guide sur le diamant a pour but de vous aider à vous familiariser avec cette gemme à travers l’étude de ses quatre caractéristiques principales que sont la taille, la couleur, le poids et la pureté. Il vous permettra ainsi d’acheter et de choisir vos diamants en toute transparence. M. Lepage, diplômé en gemmologie – Institut National de Gemmologie de Paris, met en œuvre depuis des années tout son savoir-faire pour sélectionner des pierres d’exception à des prix irréprochables.

La sélection des diamants: un savoir-faire reconnu

Les diamants de nos bijoux d’un poids supérieur à 50 centièmes, sont contrôlés et choisis un à un par Jean-Pierre LEPAGE, diplômé d'État de gemmologie. Les meilleures pierres sont sélectionnées dans des lots souvent très importants chez différents grands opérateurs de la filière diamantaire, en particulier à Anvers où la qualité de travail des lapidaires est exceptionnelle. Nous nous attachons particulièrement à offrir des diamants dont la dimension correspond à des critères minimaux par rapport au poids.

Cette exigence, ainsi que tous nos impératifs en matière de qualité de taille, quelle que soit la forme, nous permettent de vous proposer un rapport qualité/prix/apparence du plus haut niveau. Ces pierres sont toutes certifiées à partir de 0,50 ct par des laboratoires internationalement reconnus.

 

La taille

La taille d’un diamant est synonyme de forme: par exemple un diamant taille poire. Elle correspond également aux angles, aux proportions et à la forme que l’on va donner au diamant brut. La taille: une étape délicate Un diamant brut ne scintille pas; c’est le travail de la taille qui transformera le cristal brut irrégulier à l’éclat voilé en un joyau parfait. Du fait de sa dureté, la taille d’un diamant ne peut se faire qu’avec un autre diamant – procédé long et onéreux. Le but de la taille est de maximiser le potentiel du diamant à l’état brut en faisant jouer les lois optiques selon lesquelles la lumière va être amenée à se réfracter dans ce prisme transparent. L’art du tailleur de diamant consiste ainsi à tirer le meilleur parti de la pierre brute en gardant le plus de poids possible tout en éliminant un maximum d’imperfections. Ce travail nécessite plusieurs semaines et une belle taille peut faire perdre au diamant jusqu’à 60% de son poids initial. Les principaux centres de taille se situent à Anvers, New York et Tel-Aviv.

 

Les proportions du diamant

L’étape de la taille est cruciale. Le diamant doit être taillé selon de bonnes proportions pour mettre en valeur les qualités intrinsèques de la pierre à l’état brut : formes, dimensions et inclusions. En effet, ce sont les proportions de la pierre taillée qui vont déterminer la manière dont la lumière se réfléchira dans le diamant. Ainsi, un diamant parfaitement taillé permettra à la lumière de voyager d’une facette à une autre jusque la table (facette supérieure) de la manière la plus fluide possible pour maximiser l’éclat de la pierre. Dans un certificat, les proportions sont notées ainsi : Les proportions idéales: image avec les proportions idéales selon les normes scandinaves.

 

La taille brillant

La taille brillant est la taille la plus connue et la plus répandue car c’est celle qui met le mieux en valeur la beauté du diamant. Intemporelle, cette taille est celle de certains des plus célèbres diamants au monde comme le Régent –140.5 ct (410 ct à l’origine), découvert en 1701 à Golconde en Inde du Sud. La taille brillant trouve son prototype avec le travail du lapidaire Joseph Cope qui travailla sur le Régent de 1704 à 1706. La paternité de la taille brillant moderne est attribuée à Marcel Tolkowsky qui en formalise les propriétés dans son ouvrage Diamond Design en 1919. Cette taille fait apparaître 58 facettes (57 si l'on ne tient pas compte de la collette) : 33 sur la couronne et 24 sur la culasse, régulières et de tailles définies précisément.

 

Les autres tailles

Les tailles dites fantaisies sont plus rares. Le respect des proportions de ces tailles est aussi primordial que pour la taille brillant et sont évaluées de la même façon sur les certificats. Les plus répandues sont :

 

La couleur

Diamants incolores

La couleur est un critère essentiel dans l’évaluation de la valeur d’un diamant. Les différences de nuances peuvent provoquer d’importantes variations de prix. La couleur du diamant varie en général du blanc bleuté au blanc jaune. La couleur la plus recherchée et la plus rare étant le blanc exceptionnel. Une échelle de couleur a été mise en place dans le but de classer la couleur des diamants, celle-ci va de la lettre D qui correspond au Blanc exceptionnel + à la lettre Z pour le jaune prononcé. La Joaillerie LEPAGE ne travaille aucune pierre dont la couleur est inférieure à la catégorie I-J, Blanc nuancé.

 

Diamants de couleur (fancy colors)‏

En dehors des diamants blancs, on trouve des diamants de toutes les couleurs: vert, rose, jaune, bleu, noir, champagne... Les diamants roses, bleus et verts sont très recherchés. Les certificats classent la couleur de ces diamants par ordre décroissant: Very Intense, Intense, Medium et Light.

 

La pureté

L’origine géologique des diamants implique la présence naturelle de légères cristallisations appelées « Inclusions ». La pureté d’un diamant dépend du nombre d’inclusions, de leur position et de leur degré de visibilité. 

Il existe différentes normes internationales résumées dans le tableau ci-dessous:

 

Le poids

L’unité de mesure du diamant est le « Carat ». Ce mot vient de la graine de Caroubier, utilisée autrefois pour peser les pierres. Un carat est équivalent à 0,20 grammes. En dessous d’un carat on parle de centièmes. Le poids du diamant est un élément déterminant du prix avec les trois caractéristiques que sont la taille, la couleur et la pureté, il se calcul au centième de carat près. 

 

Certificats

Les certificats sont émis par des laboratoires de gemmologie après une analyse approfondie des pierres. Il existe peu de laboratoires dont les compétences sont reconnues au niveau mondial, parmi eux les plus notoires sont :

- Hoge Raad voor Diamant (HRD) à Anvers

- International Gemological Institute (IGI) à Anvers

- Gemological Institute of America (GIA) à New York

Un certificat constitue la carte d’identité d’un diamant, on y retrouve ses critères objectifs de qualité ainsi que l’ensemble de ses caractéristiques. La joaillerie LEPAGE fait certifier l’ensemble de ses diamants dont le poids est égal ou supérieur à 50 centièmes. 

 

Entretien

Le diamant est le minéral le plus dur que l’on connaisse, cependant il ne faut pas confondre dureté et fragilité. Ainsi, malgré sa dureté le diamant reste une matière fragile qui peut se briser sous l’effet de certains chocs . Il est donc conseillé de ne pas porter son diamant lors d’activités sportives, par exemple, afin d’éviter ces chocs.

Pour nettoyer son diamant, il suffit d’utiliser du savon et de bien le rincer à l’eau chaude. Vous pouvez également utiliser une brosse afin de bien décoller la saleté. 

D’autre part, il est important de faire vérifier sa monture de temps en temps chez votre joaillier afin de surveiller son usure provoquée par la vie quotidienne et de déceler ainsi les anomalies éventuelles.

Les certificats sont émis par des laboratoires de gemmologie après une analyse approfondie des pierres. Il existe peu de laboratoires dont les compétences sont reconnues au niveau mondial, parmi eux les plus notoires sont: